Bien que cela soit par lui que certaines femmes ont découvert le plaisir de la masturbation, le humping demeure encore tabou. C’est qui le humoing ?

Le humping: se masturber par frottement

Il consiste pour la femme à se frotter la partie externe de son clitoris contre quelqu’un ou quelque chose. Elle peut le faire à poil ou même habiller. C’est un par hasard que la plupart des petites filles font la découverte de ce plaisir solitaire en se frottant à une peluche, un oreiller ou un accoudoir. À cet âge, elles ne comprennent pas toujours ce qui se passe, mais elles ressentent du plaisir. Certaines filles une fois qu’elles deviennent grandes continuent à pratiquer cette technique et à la raffiner.

Pourquoi le humping est-il tabou ?

Si dans l’opinion publique on n’aime pas parler du humping c’est juste parce que la masturbation en elle-même est considérée comme un sujet tabou. Dans les mentalités de nos sociétés, la femme est considérée comme un être qui n’a pas droit à s’adonner à des plaisirs comme cela est admis pour l’homme.
À part le fait qu’il soit tabou, le humping est aussi méconnu par beaucoup. Bon nombre de personnes pensent à tort que la femme se masturbe uniquement par doigté. Cette fausse conception sur la masturbation féminine est aussi alimentée par l’industrie de la pornographie. En fait dans le cinéma de sexe, le doigté met plus en avant le sexe de la femme. Le frottage humping est beaucoup plus discret.

Faut-il avoir honte du humping ?

En principe vous ne devriez pas avoir honte de vous frotter pour vous masturber. Même si le humping est considéré comme enfantin, cela vaut le coût de l'essai. Il vous amènera adopter des positions ou a effectué des mouvements telle une femelle en rut.